Répondre au complotisme 23.11.18

23.11.18 à Bruxelles - "Répondre au complotisme" : une journée de formation à l’attention des enseignants

Le complotisme est une préoccupation de nombreux enseignants, éducateurs et travailleurs sociaux. Quel sens donner à son expression ? Quelle posture adopter pour y faire face ? Quels outils mobiliser pour y répondre ?

Trois journées de sensibilisation ont été organisées par le Centre de Ressources et d'Appui pour la prévention des extrémismes violents (CREA-FWB) le 26 octobre 2017 à Bruxelles, le 23 février 2018 à Liège et le 1er juin 2018 à Bruxelles, avec la Commune de Molenbeek (cohésion sociale), la Ville de Liège (Service de prévention) et l’asbl BePax, dans le but de fournir aux acteurs de terrain des clés pour interpréter cette vision du monde et des outils pour l’interroger et la déconstruire. Ces moments étaient ouverts à tous.

Forts des retours très positifs des participants, une nouvelle journée de formation est organisée le 23 novembre prochain à l’attention prioritairement des enseignants et acteurs de l’enseignement (membres du personnel des établissements scolaires et agents des centres PMS).

La matinée sera consacrée à des exposés et discussions présentant des éléments d’analyse du phénomène complotiste sous plusieurs angles complémentaires, avec l’intervention de Marie Peltier (enseignante et auteure de L'ère du complotisme. La maladie d'une société fracturée), Edgar Szoc (BePax), Emmanuelle Danblon (GRAL-ULB) et Daniel Bonvoisin (Média Animation).

L’après-midi sera consacré à des ateliers animés par les associations Ami, entends-tu ?, BePax, GRAL-ULB, Media Animation et TCC accueil, qui mettront en pratique différents outils pédagogiques.

Programme détaillé de la journée

La date d'échéance pour les inscriptions a été reportée au 13 novembre 2018.

En pratique :

Vendredi 23 novembre 2018 – de 9h à 16h00

Ministère de la FW-B, Auditoire "Wallonie-Bruxelles" - 44 Boulevard Léopold II à 1080 Bruxelles.

Cette formation fait partie du programme des formations en interréseaux organisées par l’IFC. Pour vous y inscrire, rendez-vous sur le site de l’IFC www.ifc.cfwb.be. Vous aurez besoin d’une clé d’inscription aux formations (C.I.F.) disponible auprès de votre direction. La référence du code consacré à cette formation porte le numéro 408001712. En même temps que votre inscription sur le site de l'IFC, merci d'envoyer votre choix d'atelier par ordre de priorité à l'adresse extremismes-violents(at)cfwb.be

Si vous n’êtes pas membre du personnel d’un établissement scolaire ordinaire ou spécialisé, agent.e des centres PMS ou directeur-trice d’établissement ou de centre PMS mais que vous souhaitez vous inscrire à cette journée, vous pouvez envoyer une demande d’inscription à l’adresse extremismes-violents(at)cfwb.be en précisant votre choix d’atelier par ordre de priorité (mentionnez votre nom, l’organisme pour lequel vous travaillez et votre fonction).

Détail des ateliers de l’après-midi :

  • Ami, entends-tu ?

Cet atelier introduit à l’exposition itinérante « L’analyse critique comme moyen de résistance aux théories du complot et leurs dérives radicales » et au dossier pédagogique qui l’accompagne, en montrant comment celle-ci peut être appropriée par le jeu et la mise en situation des participants. Trois thèmes en particulier seront développés : - Croire, savoir et croire que l’on sait ; - Rhétorique de la théorie conspirationniste et perversité du discours complotiste ; - L’esprit critique comme moyen de résistance majeur. Les participants recevront un résumé succinct de l’atelier ainsi que le code d’accès pour le dossier pédagogique en ligne.   

  • BePax

S’appuyant sur l’outil pédagogique « Déconstruire les théories du complot » développé par BePax, l’atelier vise à présenter des outils et exercices pratiques permettant de prendre conscience des mécanismes mentaux présents en chacun de nous et susceptibles de favoriser l’adhésion à des explications de type complotiste. Seront également passées en revues les fiches de l’outil proposant des activités pédagogiques sur la thématique traitée.

  •  GRAL-ULB

Des exercices de rhétorique spécifiquement orientés vers des situations de doute seront exposés et développés pour les participants dans l’atelier « La critique face au conspirationnisme : le rôle des exercices de rhétorique ». À côté de l’idée naïve que la théorie du complot est une erreur de raisonnement qu’il faut apprendre à débusquer, les exercices de rhétorique permettent d’explorer les différentes facettes de ces raisonnements en s’exerçant au changement de point de vue.

  • Média Animation 

Cet atelier aborde concrètement et par la pratique l'exploitation de l'outil en ligne "Théories du complot, ressorts et mécanismes" www.theoriesducomplot.be  en traitant particulièrement de la question de l'argumentation complotiste à partir d'un exercice et d'exemples de productions de jeunes.

  • TCC accueil

A travers une production audiovisuelle, l'animation « Esprits Critiques » propose aux jeunes de réfléchir sur la façon dont fonctionnent les médias. Elle permet également de comprendre que les diverses théories du complot sont montées de toutes pièces, et de discerner les « recettes » utilisées pour les construire (arguments fallacieux, sorties de contexte…).