Actualités

12.06.18 – Colloque « De la résignation à la révolte... Comment soutenir aujourd’hui les combats des jeunes ? »

Le 12 juin prochain, l’Interfédérale des Centres de Jeunes organise une journée de réflexion intitulée « De la résignation à la révolte... Comment soutenir aujourd’hui les combats des jeunes ? ». Ce colloque s’adresse aux travailleurs des secteurs Jeunesse, Aide à la Jeunesse, Enseignement, Education Permanente ou associatif confrontés dans leurs pratiques professionnelles aux jeunes, à leurs questionnements, à leurs difficultés, à leurs rêves dans cette société en mutation.

La matinée sera consacrée à un débat d’idées entre deux sociologues engagés aux côtés des jeunes : Guy Bajoit et Johan Tirtiaux. Ils répondront notamment aux questions suivantes : Qui sont les jeunes aujourd’hui ? Dans quel contexte évoluent-ils ? Quelles sont les causes structurelles du malaise qu’ils vivent ? Quels mécanismes sont mis en place par les jeunes dans une société faisant rêver toujours plus haut, sans pour autant partager équitablement les possibilités de réaliser ces rêves ?

L’après-midi sera organisée sous la forme d’ateliers-débat. Chaque atelier abordera une thématique spécifique illustrée par des témoignages d’acteurs de terrain, et permettra un partage de bonnes pratiques et la construction de recommandations politiques. L’ensemble de ces recommandations seront ensuite relayées aux différents partis politiques et aux ministres concernés par les matières qui touchent les jeunes.

En pratique :
Mardi 12 juin de 9h30 à 17h
A l’Université libre de Bruxelles
Campus du Solbosch - Avenue Franklin D. Roosevelt 50, 1050 Bruxelles
Bâtiment H - Local 1308

Informations et inscriptions


25.04.18 à Charleroi – Conférence « Le radicalisme violent, le comprendre pour mieux agir auprès des jeunes »

Le Centre Ener’J organise une conférence le mercredi 25 avril, pour décortiquer et comprendre les mécanismes d’enrôlement quasi sectaires, et proposer des outils adaptés aux professionnels du secteur de la jeunesse et de l’éducation. Cet événement s’adresse à tous : parents, enseignants et professionnels du secteur de l’éducation, de la jeunesse et de l’aide à la jeunesse.

Dans un premier temps, il sera question de poser le contexte général: qu’est-ce que le radicalisme violent? Le radicalisme est-il forcément religieux? Le deuxième temps sera consacré à l’impact des discours extrémistes chez les jeunes. Les jeunes sont-ils une cible privilégiée, si oui, pourquoi? Intervenants : Corinne Torrekens (ULB), Yves Collard (Média Animation) et Sandrine Mathen (Ville de Charleroi).

Un troisième temps sera consacré à la présentation d’outils pédagogiques et d’initiatives de sensibilisation.

Enfin, un intermède « slam-impro, cela m’importe » clôturera la soirée en toute décontraction.

En pratique :
Mercredi 25 avril à 19h
A l’Eden : Boulevard Jacques Bertrand 1-3, 6000 Charleroi

Informations


01.06.18 - Journée « Répondre au complotisme » à l’attention des acteurs de la jeunesse et de l’aide à la jeunesse

Suite au succès des deux premières journées de sensibilisation au complotisme, le Centre de Ressources et d’Appui du Réseau de prise en charge des extrémismes et des radicalismes violents organise une 3ème rencontre le 1er juin prochain, à l’attention prioritairement des acteurs de la jeunesse et de l’aide à la jeunesse.

La matinée sera consacrée à des exposés et discussions présentant des éléments d’analyse du phénomène complotiste sous plusieurs angles complémentaires, avec l’intervention de Marie Peltier (enseignante et auteure de L'ère du complotisme. La maladie d'une société fracturée), Edgar Szoc (BePax) et Daniel Bonvoisin (Média Animation).

L’après-midi sera consacré à des ateliers animés par les associations TCC accueil,  Ami, entends-tu ?, BePax, Média Animation et ZinTV,  qui mettront en pratique différents outils pédagogiques.

En pratique :
Vendredi 1 juin 2018 – 9h à 16h30
Ministère de la FW-B, Auditoire « Wallonie-Bruxelles » - Boulevard Léopold II 44, 1080 Bruxelles

Informations et inscriptions (avant le 18 mai 2018)


17.04.18 - Journée « Vivre un Outil » #6 : Liberté d’expression en question !

Les journées « Vivre un Outil » s’adressent aux animateurs travaillant avec des groupes de jeunes pour leur faire découvrir des outils pédagogiques de qualité, ludiques et participatifs. Elles sont organisées par l’Interfédérale des Centres de Jeunes, à l’initiative de la Ministre de la Jeunesse, dans le cadre de la politique de prévention des extrémismes et des radicalismes violents de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le mardi 17 avril 2018, venez découvrir des outils qui permettent d’aborder les questions liées à l'exercice de la liberté d'expression et ses contours, ou encore faciliter le dialogue avec les jeunes autour de la caricature.

Cette journée aura lieu à l’Auberge de Jeunesse Jacques Brel, 30 rue de la Sablonnière – 1000 Bruxelles, de 9h30 à 16h00. Informations et inscriptions

Les journées « Vivre un Outil » s’inscrivent dans le projet « Eux, c’est NOUS », qui vise à outiller les professionnels du secteur de la jeunesse à l’animation de débat, au décryptage des médias et aux rencontres interculturelles.

Découvrez le projet « Eux, c’est NOUS » dans son intégralité


13.03.18 à Charleroi – Matinée de sensibilisation à la radicalité violente

La Régionale de Charleroi du Centre d’Action Laïque organise une matinée de sensibilisation sur la radicalisation violente.

A destination des professionnels et du grand public, cette rencontre a pour objectif de répondre aux questions suivantes : Qu’entend-on par radicalité violente ? Après la défaite militaire de l’organisation Etat islamique, quels sont les risques que nous courrons encore aujourd’hui en Belgique ? Les causes de la radicalisation ont-elles disparu ? Quelles mesures sont mises en œuvre pour lutter contre la radicalisation, pour accompagner les « returnees » ? Que proposent nos décideurs politiques aux différents niveaux de pouvoir (communal, Fédération Wallonie-Bruxelles …) ?

La deuxième partie de la matinée sera consacrée à la présentation du 1er rapport de l’Observatoire des Radicalités, que la régionale de Charleroi du CAL a mis sur pied afin d’être une instance de mémoire et de réflexion sur le phénomène. Ce rapport propose une compilation des analyses et des faits de radicalité violente de l’année 2017 au travers de cinq aspects : homophobie, misogynie, racisme, religiophobie, xénophobie.

En pratique : mardi 13 mars de 9h à 13h30, à l’Auditorium du CPAS de Charleroi (13 Boulevard Joseph II, 6000 Charleroi). Cet événement est gratuit.

Informations : 071/53.91.72 - info(at)cal-charleroi.be


15.03.18 – Projection-débat du film « La part sauvage »

Wrong Men & Cinéart présentent, en partenariat avec Relais Enfants-Parents, Bruxelles Laïque, l’Institut National de Criminalistique et de  Criminologie et ScreenBox,

Une projection-débat du film « La part sauvage », le jeudi 15 mars à 19h15 au Vendôme.

Synopsis : Après 3 ans de prison, Ben veut renouer avec son fils et trouver sa place dans la société. De travail de réinsertion en petites récidives, d'amitiés sincères en tentation intégriste, Ben va mener combat pour résister à la haine et retrouver sa dignité d'homme libre.

La projection sera suivie d’un débat autour de la question : Prison et lien social, comment se reconstruire une fois dehors ?

Avec les interventions de :

  • Guérin van de Vorst – Réalisateur
  • Bernard De Vos – Délégué général aux droits de l’enfant
  • Alice Jaspart – Directrice de recherche au CAPREV
  • Coline Remacle – chargée de recherche à l’INCC et membre de la commission de surveillance de la prison de Saint-Gilles
  • Tim Stroobandt – Psychologue au Relais Enfants-Parents
  • Radouane Attiya – Islamologue à l’ULg

Prix : 6 euros pour les réservations groupées – 8.75 pour les places individuelles

Informations et réservations à l’adresse suivante : contact(at)sparklebox.be


Formation « Islam, islamisme, djihadisme : des clés pour mieux comprendre les enjeux »

L’asbl Dakira organise un cycle de formation autour du radicalisme, à l’attention des travailleurs sociaux, enseignants et bénévoles engagés dans une association.

Programme :

  • 8/03 : Introduction par Mme Firouzeh Nahavandi
  • 15/03 : Processus de radicalisation par Mr Didier Leroy
  • 22/03 : Origines de l’islam radical par Mme Tasnim Butt
  • 29/03 : Le phénomène Etat Islamique par Mr Samir Amghar

Toutes les séances ont lieu de 9h à 12h30 à l'Espace Magh

Informations et inscriptions à l’adresse suivante : dakiraasbl(at)hotmail.com


23.02.18 à Liège - "Répondre au complotisme" : une journée de réflexion et de rencontre

Une journée co-organisée par BePax asbl, le plan de prévention de la ville de Liège et le Centre de Ressources et d’Appui pour la prévention des extrémismes et des radicalismes violents (CREA – FWB)

La matinée sera consacrée à des exposés et discussions présentant des éléments d’analyse du phénomène complotiste sous plusieurs angles complémentaires, avec l’intervention de Marie Peltier (enseignante et auteure de L'ère du complotisme. La maladie d'une société fracturée), Edgar Szoc (BePax) et Martin Culot (Média Animation).

L’après-midi sera consacré à des ateliers animés par les associations Ami, entends-tu ?, BePax, Média Animation et TCC accueil, qui mettront en pratique différents outils pédagogiques.

 

En pratique :

Vendredi 23 février 2018 – de 9h à 16h30

Palais des Congrès de Liège - Esplanade de l'Europe 2, 4020 Liège.

Programme

*COMPLET*

 

Détail des ateliers de l’après-midi :

  • Ami, entends-tu ?

Cet atelier introduit à l’exposition itinérante « L’analyse critique comme moyen de résistance aux théories du complot et leurs dérives radicales » et au dossier pédagogique qui l’accompagne, en montrant comment celle-ci peut être appropriée par le jeu et la mise en situation des participants. Trois thèmes en particulier seront développés : - Croire, savoir et croire que l’on sait ; - Rhétorique de la théorie conspirationniste et perversité du discours complotiste ; - L’esprit critique comme moyen de résistance majeur. Les participants recevront un résumé succinct de l’atelier ainsi que le code d’accès pour le dossier pédagogique en ligne.   

  • BePax

S’appuyant sur l’outil pédagogique « Déconstruire les théories du complot » développé par BePax, l’atelier vise à présenter des outils et exercices pratiques permettant de prendre conscience des mécanismes mentaux présents en chacun de nous et susceptibles de favoriser l’adhésion à des explications de type complotiste. Seront également passées en revues les fiches de l’outil proposant des activités pédagogiques sur la thématique traitée.

  • Média Animation 

Cet atelier aborde concrètement et par la pratique l'exploitation de l'outil en ligne "Théories du complot, ressorts et mécanismes" www.theoriesducomplot.be  en traitant particulièrement de la question de l'argumentation complotiste à partir d'un exercice et d'exemples de productions de jeunes.

  • TCC accueil

A travers une production audiovisuelle, l'animation « Esprits Critiques » propose aux jeunes de réfléchir sur la façon dont fonctionnent les médias. Elle permet également de comprendre que les diverses théories du complot sont montées de toutes pièces, et de discerner les « recettes » utilisées pour les construire (arguments fallacieux, sorties de contexte…).


11 > 24.01.2018 - « La route du levant » au Théâtre National

Au-delà de la peur et des préjugés, La Route du Levant nous plonge dans un huis clos oppressant pour tenter de comprendre la radicalisation religieuse violente... Deux hommes dans un commissariat de banlieue, l’un est policier, l’autre est soupçonné de vouloir rejoindre un groupe terroriste en zone de conflits; l’un défend les opportunités offertes par notre société, l’autre illustre une jeunesse pétrie de désillusions. Commence alors un interrogatoire tendu, à la manière d’un jeu d’échecs, chacun tentant de donner le change pour déstabiliser l’autre. Leurs visions du monde occidental se confrontent, s’affrontent... jusqu’à ébranler nos idées reçues ?

La Route du Levant de Dominique Ziegler lève le voile sur une question cruciale au regard de l’actualité : quels facteurs poussent nos jeunes à prôner des idées violentes et radicales ? Un spectacle fort qui ouvre le débat.

Le spectacle, produit par le Théâtre de l’Ancre et coproduit par le Théâtre National, est à l’affiche au Théâtre National du 11 au 24 janvier 2018.

Des rencontres sont prévues après chaque représentation (30') avec l'équipe artistique, et en alternance, Thibault Zaleski, chargé de missions pédagogiques au sein de la Coordination nationale d'actions pour la Paix et la Démocratie (CNAPD), Dominique Ziegler, l'auteur de la pièce, et Hicham Abdel Gawad, formateur en dialogue islamo-chrétien, doctorant en sciences des religions, co-rédacteur e. a. du rapport "Convictions et croyances face aux défis sociétaux", et "Comment réagir face à une personne radicalisée?".

Informations et réservations sur le site du Théâtre National.


Certificat interdisciplinaire « Radicalisation violente et travail social » : ouverture des inscriptions

Le Centre de Ressources pour le social (CERSO) de la haute Ecole de Louvain en Hainaut, en collaboration avec le Centre Régional d’Intégration de Charleroi (CRIC) et le Centre Régional de Verviers pour l’Intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère (CRVI), vous proposent un certificat interdisciplinaire intitulé « Radicalisation violente et travail social ».

Par une approche multidisciplinaire de la problématique de la radicalisation violente, la formation tente de répondre aux questions suivantes :

  • Comment comprendre ce phénomène et ses innombrables facettes et répercussions ?
  • Au-delà de la réponse sécuritaire urgente et nécessaire, quels autres modes d’actions peut-on, doit-on mettre en place ?
  • Quels sont les impacts sur les pratiques professionnelles ?
  • Comment organiser des actions de prévention ?
  • Quelles politiques sociales soutenir ?
  • Comment prendre place aussi dans le débat public en tant que représentants actifs de la société civile ?

Pour qui ? Cette formation s’adresse aux intervenants de 1ère ligne dont le travail amène d’une façon ou d’une autre à accueillir, accompagner et prendre en charge des personnes en voie de radicalisation.

Où ? HELHa Louvain-la-Neuve - Rue de l'Hocaille 10, 1348 Louvain-la-Neuve

Quand ? De janvier à juin 2018, à raison de 2 jours par mois

Informations et inscriptions


20-24.10.17 - Spectacle « Lettres à Nour » à Bruxelles, invitation aux écoles secondaires (5e et 6e)

Le Réseau de prise en charge des extrémismes et des radicalismes violents de la Fédération Wallonie-Bruxelles propose 5 représentations de la lecture-spectacle "Lettres à Nour", de et avec Rachid Benzine, à l’attention de publics scolaires (5e et 6e secondaire). Ces représentations auront lieu entre le 21 et le 24 octobre, au Centre Culturel d’Etterbeek, Le Senghor.

La pièce consiste en un échange épistolaire vif et émouvant entre un père et sa fille, qui nous interroge sur l’universalité de nos valeurs démocratiques et sur les motivations des jeunes à s’engager dans des mouvements radicaux violents.

Chaque représentation sera suivie d’un échange avec la salle, animée par une personnalité pouvant apporter des éléments de réponse aux questions posées par les élèves. Un dossier pédagogique coordonné par l’auteur est téléchargeable ou disponible sur simple demande.

Ce spectacle est produit par le Théâtre de Liège.

En pratique :

Où ?           Au Centre Culturel d’Etterbeek, Le Senghor

                  Chaussée de Wavre 366 à 1040 Etterbeek

Quand ?    Le 20 octobre, à 13h30

                  Le 23 octobre, à 10h et à 13h30

                  Le 24 octobre, à 10h et à 13h30

S’inscrire ? Les demandes de réservations devront être adressées par courriel (extremismes-violents(at)cfwb.be), et renseigner une personne de contact, le nombre de places, le nombre d’élèves, le nombre d’enseignants, le niveau des classes, les coordonnées de l’école et la date et l’heure de la représentation souhaitée.

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à adresser un courriel à l’adresse extremismes-violents(at)cfwb.be ou à téléphoner au 0800/111.72.


26.10.17 - Journée de réflexion et de rencontre : "Répondre au complotisme"

Une journée co-organisée par BePax asbl, le Programme communal de cohésion sociale (LES asbl) et le Centre de Ressources et d’Appui pour la prévention des extrémismes et des radicalismes violents (CREA – FWB)

La matinée sera consacrée à des exposés et discussions présentant des éléments d’analyse du phénomène complotiste sous plusieurs angles complémentaires, avec l’intervention de Marie Peltier (enseignante et auteure de L'ère du complotisme. La maladie d'une société fracturée), Edgar Szoc (BePax) et Yves Collard (Média Animation et professeur à l’IHECS).

L’après-midi sera consacré à des ateliers animés par les associations Ami, entends-tu ?, BePax, Média Animation et ZinTV, qui mettront en pratique différents outils pédagogiques.

Edgar Szoc (BePax) proposera une conclusion de la journée.

 

En pratique :

Jeudi 26 octobre 2017 – de 9h à 16h30


Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Auditoire « Wallonie-Bruxelles » - Boulevard Léopold II 44, 1080 Bruxelles

* COMPLET *

Programme

 

Détail des ateliers de l’après-midi :

  • Ami, entends-tu ?

Cet atelier introduit à l’exposition itinérante « L’analyse critique comme moyen de résistance aux théories du complot et leurs dérives radicales » et au dossier pédagogique qui l’accompagne, en montrant comment celle-ci peut être appropriée par le jeu et la mise en situation des participants. Trois thèmes en particulier seront développés : - Croire, savoir et croire que l’on sait ; - Rhétorique de la théorie conspirationniste et perversité du discours complotiste ; - L’esprit critique comme moyen de résistance majeur. Les participants recevront un résumé succinct de l’atelier ainsi que le code d’accès pour le dossier pédagogique en ligne.   

  • BePax

S’appuyant sur l’outil pédagogique « Déconstruire les théories du complot » développé par BePax, l’atelier vise à présenter des outils et exercices pratiques permettant de prendre conscience des mécanismes mentaux présents en chacun de nous et susceptibles de favoriser l’adhésion à des explications de type complotiste. Seront également passées en revues les fiches de l’outil proposant des activités pédagogiques sur la thématique traitée.

  • Média Animation 

Cet atelier aborde concrètement et par la pratique l'exploitation de l'outil en ligne "Théories du complot, ressorts et mécanismes" www.theoriesducomplot.be  en traitant particulièrement de la question de l'argumentation complotiste à partir d'un exercice et d'exemples de productions de jeunes.

  • ZinTV

La « propagande » traverse régulièrement la scène médiatique, notamment ces dernières années. Avec un outil pédagogique d’éducation aux médias (livret pédagogique + DVD), ZIN TV propose d’appréhender la propagande sous deux aspects et deux époques : le Nazisme et l'organisation de l’Etat islamique. Le but est d’offrir des pistes d’analyse et de compréhension de ce concept, sans prétendre répondre de façon exhaustive au phénomène.


22.09.17 - Journée de réflexion « Radicalisation et extrémisme violents des jeunes en ligne »

Le vendredi 22 septembre 2017, les représentant-e-s des Ministères et des associations et organisations de jeunesse de France et de Belgique sont invités à participer à une journée de réflexion intitulée “Radicalisation et extrémisme violents des jeunes en ligne : prévention et réaction”, à Bruxelles.

Cet événement est organisé par le Bureau International Jeunesse / Mouvement contre le discours de h@ine et le Service de la Jeunesse de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le cadre de la Déclaration franco-belge sur la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents des jeunes, signée par les Ministres de la jeunesse belges et français le 30 mai 2016 à Bruxelles.

La matinée sera rythmée par les interventions de personnes concernées de près ou de loin par le phénomène de radicalisation et d’extrémisme menant à la violence : victimes, entourage de victimes, activistes, chercheurs, représentant-e-s des médias et d’institutions de défense des droits humains.  Nous partagerons leurs témoignages de vie et leur expertise de terrain.

L’après-midi, chacun-e sera invité-e à participer à une Bourse aux outils, où une dizaine de bonnes pratiques seront présentées de manière interactive : sensibilisation/prévention, actions menées par/pour les jeunes, gestion de crise et accompagnement des jeunes victimes.

Informations et inscriptions via ce lien.


22 & 23 septembre - Invitation au spectacle « Lettres à Nour »

Le Réseau de prise en charge des extrémismes et des radicalismes violents de la Fédération Wallonie-Bruxelles vous convie à la représentation de la lecture-spectacle « Lettres à Nour » en présence de son auteur Rachid BENZINE.

Un échange épistolaire vif et émouvant entre un père et sa fille, qui nous interroge sur l’universalité de nos valeurs démocratiques et sur les motivations des jeunes à s’engager dans des mouvements radicaux violents.

Ce spectacle est produit par le Théâtre de Liège.

Quand ? Vendredi 22 septembre à 20h *complet*

               Samedi 23 septembre à 20h *complet*

Où? Espace Magh, Rue du Poinçon, 17 – 1000 Bruxelles.

Réservation obligatoire, sous réserve des places disponibles.


Retrouvez parmi notre sélection d'outils le dossier pédagogique accompagnant ce spectacle.


Conférence-débat « Le travail social à l’épreuve de la prévention »

Le réseau de recherche AFFECT, qui a pour objectif d’évaluer l'impact des politiques belges de déradicalisation sur la cohésion sociale et les libertés, vous invite à assister à une conférence-débat intitulée « Le travail social à l’épreuve de la prévention ».

Bernard De Vos, délégué général aux droits de l’enfant et Francesco Ragazzi, professeur à l’Université de Leiden, offriront leurs réponses aux questions suivantes :

  • Quels sont les effets des politiques de prévention et de dé-radicalisation sur le rôle et la place de l’aide sociale dans nos sociétés européennes ?
  • Assiste-t-on à une nouvelle mutation du travail social, de ses codes et de ses pratiques, en passant de logiques de soutien à des logiques de contrôle ?
  • Les fondements, valeurs et principes guidant le travail social sont-ils compatibles avec ces dispositifs sécuritaires?

En pratique : mercredi 14 juin 2017, de 19h à 21h au Foyer (Rue des Ateliers 25, 1080 Molenbeek-Saint-Jean)

Inscriptions obligatoires via ce lien.


2ème journée « Vivre un Outil » : décryptage des médias

Les journées « Vivre un Outil » s’adressent aux animateurs travaillant avec des groupes de jeunes pour leur faire découvrir des outils pédagogiques de qualité, ludiques et participatifs. Elles sont organisées par l’Interfédérale des Centres de Jeunes, à l’initiative de la Ministre de la Jeunesse, dans le cadre de la politique de prévention des extrémismes et des radicalismes violents de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le 13 juin 2017, venez découvrir des outils qui permettent de travailler le point de vue critique, la déconstruction des messages médiatiques, la citoyenneté en ligne, l’accompagnement des jeunes sur les réseaux sociaux, etc.

Cette journée aura lieu à l’Auberge de Jeunesse Génération Europe, située à Molenbeek-Saint-Jean, de 9h30 à 16h30. Informations et inscriptions via ce lien

Les journées « Vivre un Outil » s’inscrivent dans le projet « Eux, c’est NOUS », qui vise à outiller les animateurs jeunesse à l’animation de débat, au décryptage des médias et à la rencontre interculturelle.

Découvrez le projet « Eux, c’est NOUS » dans son intégralité en cliquant sur ce lien.


Carnets d’identités : comment vivons-nous un an après les attentats de Bruxelles ?

Vingt-quatre chercheurs de l’Université libre de Bruxelles prennent la parole dans Carnets d’identités pour répondre à une question-clef : comment vivons-nous un an après les attentats de Bruxelles ?

A partir de leurs travaux et expertises scientifiques, ils décodent la réalité et démontent les préjugés autour de cinq grands chapitres :
·      Face à nos peurs
·      La voix des politiques
·      Les musulmans pluriels
·      Vivre-ensemble ou entre-soi ?
·      Echos médiatiques

Multidisciplinaires et grand public, les mises en perspective des chercheurs de l’ULB croisent en textes et en images, les témoignages de plusieurs acteurs de terrain. Des capsules d’animations didactiques, des lexiques et des conseils de lecture viennent enrichir le dossier.

Le dossier complet est à découvrir en cliquant sur ce lien.  


Appel à projets « Faire face à la radicalisation violente : le soutien aux familles »

Quoi ?

La Fondation Roi Baudouin lance un appel à projets pour soutenir les intervenants de première ligne qui viennent en aide aux familles confrontées à la radicalisation violente.

Pour qui ?

L'appel s'adresse aux associations locales ayant une bonne connaissance des besoins des familles et un accès aux communautés concernées. Les associations qui développent des projets de ce type peuvent postuler seules ou en collaboration avec les autorités locales et /ou d’autres acteurs, comme des écoles, clubs sportifs, maisons de jeunes, AMO, etc.

Quand ?

La date limite pour introduire les dossiers est le 26 juin 2017.

 

Vous trouverez plus d’information à propos de cet appel à projets en cliquant sur ce lien.


« Lettres à Nour » : une lecture/spectacle suivie d’une rencontre à l’attention des élèves de 5ème et 6ème secondaire

Dans le cadre de ses actions menées en matière de prévention de la radicalisation violente, la Fédération Wallonie-Bruxelles, en partenariat avec le Théâtre de Liège, vous invite vous et vos élèves de 5ème et 6ème secondaire à découvrir la lecture/spectacle de « Lettres à Nour », un texte de Rachid Benzine.

Islamologue et chercheur franco-marocain, Rachid Benzine fait partie de la nouvelle génération d’intellectuels qui prône un travail critique et ouvert sur le Coran.

Dialogue épistolaire entre un père, intellectuel arabe, et sa fille partie rejoindre l’Etat Islamique, le texte « Lettres à Nour » rend compte des motivations des jeunes musulmans à s’engager dans des mouvements radicaux violents.

Une rencontre avec les élèves aura lieu directement après la représentation, avec les comédiens et un animateur formé par Rachid Benzine.

Un dossier pédagogique réalisé par différents intervenants sous la houlette de Rachid Benzine et réalisé en collaboration avec l’équipe du Théâtre de Liège sera fourni aux enseignants.

Les représentations sont gratuites.

Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles auprès de Romina Pace : r.pace(at)theatredeliege.be, en mentionnant la séance choisie, le nombre d’élèves et le nom du professeur accompagnant.

Vous trouverez ci-dessous l’agenda des représentations pour les mois de mars et avril 2017 :

 

Dates

Horaires

Lieux

Lundi 13 mars

Mardi 14 mars

13h30 et 19h

10h30 et 13h30

Espace Laloux

Allée du parc Reine Astrid 11, 5100 Jambes

Jeudi 23 mars

13h30

Maison de la culture d'Arlon

Parc des Expositions 1, 6700 Arlon

Mercredi 29 mars

10h30 et 14h

Centre culturel de Dison

Rue des Ecoles 2, 4820 Dison

Mercredi 19 avril

Jeudi 20 avril

10h30 et 20h

10h30 et 13h30

Centre culturel d'Ans

Place des Anciens Combattants 1, 4432 Alleur

Vendredi 28 avril

(horaires à confirmer)

Bruxelles (lieu à confirmer)

 

 

 


2 événements publics autour des attentats et de la radicalisation

18/03 : « Un an après les attentats de Bruxelles : quel est notre bilan ? »

Journée d’étude du CISMOC/CISMODOC 

Le Centre interdisciplinaire de l’étude de l’islam dans le monde contemporain (CISMOC/UCL) vous propose de poser un regard rétrospectif sur l’évolution de la société depuis les attentats de Bruxelles. Cette journée d’étude réunira des scientifiques, des acteurs du monde associatif et culturel, des agents publics, et des citoyen∙ne∙s engagé∙e∙s afin de partager leurs témoignages et analyses autour des questions suivantes :

  • Dynamiques intra-musulmanes après ces faits tragiques : vécus, ressentis et imaginaires des populations musulmanes
  • Quelles politiques publiques ont été mises en œuvre dans les domaines de l’éducation et de la culture ?
  • Quelles perspectives pour le devenir des relations entre musulmans et non-musulmans ?

En pratique : samedi 18 mars, de 9h30 à 16h, à Louvain-la-Neuve

Inscriptions obligatoires auprès de : ghaliya.djelloul(at)uclouvain.be

 

27/03 : « De quoi la radicalisation est-elle le nom » ?

Conférence-débat organisée par le réseau de recherche AFFECT

Le réseau de recherche AFFECT, qui a pour objectif d’évaluer l'impact des politiques belges de déradicalisation sur la cohésion sociale et les libertés, vous invite à assister à une conférence-débat sur la radicalisation. Rik Coolsaet, Professeur émérite à l’Université de Gand et Fatima Zibouh, chercheuse au Centre d’Études de l'Ethnicité et des Migrations à l’‎Université de Liège offriront leurs réponses aux questions suivantes :

  • De quoi parlons-nous vraiment lorsque les termes de terrorisme et de radicalisation sont invoqués ?
  • De quoi la radicalisation est-elle le nom ?

En pratique : lundi 27 mars, de 18h à 20h, à La Fonderie (27 Rue Ransfort, 1080 Molenbeek-Saint-Jean)

Inscriptions obligatoires via ce lien.


2-1-2017 Débattre des phénomènes de radicalisation en classe

Dans le but d’ouvrir un espace de réflexion et de débat avec les élèves de la 1ère à la 6ème année secondaire, des animations en classe sont proposées aux écoles sur les causes du terrorisme et les ressorts de la radicalisation menant à la violence.

Ces interventions sont menées par des intervenants spécialisés (asbl S.AV.E. Belgium ou CNAPD). Leur financement est  pris en charge par la cellule Démocratie ou barbarie, et leur durée varie entre deux heures et une demi-journée.

Pour plus d’informations, prenez connaissance de la circulaire ci-jointe.

Les demandes d’animation seront adressées auprès de la cellule Démocratie ou Barbarie avant le 15 février 2017, via ce formulaire.